Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'AVANCEE

Association partenaire
d'Autisme France

Membre fondateur de
 l'URAFSE
Union Régionale
Autisme France Sud-Est

Rechercher

Formation

Archives

Soutenez l'association

15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 23:13

Santé - Istres : l'Avancée oeuvre pour un autre regard sur l'autisme

 

l'article de La Provence :
C'est dans le cadre du temps fort Échangeons sur nos différences que l'association L'Avancée a ouvert ses portes, mardi. L'occasion, notamment pour des stagiaires de l'Afpa, de découvrir une très belle structure lancée en 200
3 par des parents d'enfants autistes. L'ambition étant depuis de les aider à aller vers le plus d'autonomie possible à partir d'un concept éducatif et d'éveil à des activités et aux autres.

Deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, deux appartements situés non loin du centre commercial du Prépaou, allée des Piniens, reçoivent un groupe de dix-huit jeunes, petits et grands de 4 à 27 ans, tous atteints de troubles autistiques.

"Une année, on a commencé avec un bébé de 18 mois qui venait d'être diagnostiqué, précise Florence Choisay-Rault, la trésorière. Avant, on était à Trigance. Grâce à M. le maire, François Bernardini, on a obtenu un premier appartement ici il y a un an et demi et le deuxième à côté, cet été. La Caisse d'épargne nous a aidés à meubler la cuisine".

Des thérapeutes et des psychologues, comme Malvina, y conduisent divers ateliers, "d'apprentissage, pour faire les courses et préparer le repas sur place, ratatouille le mardi et croque-monsieur le vendredi. On agit en situation concrète. Les supports de communication sont essentiellement à base de pictogrammes. Car, chez les autistes, les mots s'en vont mais les visuels restent." Puis c'est l'heure des sorties à l'extérieur, comme à la galerie marchande toute proche.

"Les gens ont encore peur. Quand on ne la connaît pas, la différence, ça reste tabou. Il faut changer le regard sur ces handicaps invisibles, témoigne Fouzia Kateb, la présidente de l'association.

Si, pour tous ces parents, "c'est le parcours du combattant parce qu'on isole les familles", les mamans présentes à la réunion, comme Joëlle Dupitier, la grand-mère du bébé "qui a 9 ans aujourd'hui", attestent "qu'à Istres, on est bien loti". Ce que confirme Florence Choisay-Rault, qui vient de Lançon-Provence : "Istres est très, très ouverte. C'est exceptionnel ce qui s'y fait. Mais, en dehors d'une ville comme ici, on est très peu aidé."

L'Avancée, 13, allée des Piniens, appart. nº1, Le Prépaou. 09 80 58 51 75.

L'exemple d'Alexandre

Aujourd'hui vice-présidente, Viviane Linka a créé L'Avancée. Elle a témoigné sur le parcours et les progrès de son fils, Alexandre. "Quand il avait 13 ans, il est sorti du primaire. Il était en classe ordinaire, avec une assistante de vie scolaire formée à l'autisme. Il ne suivait pas le programme normal mais on essayait avec elle d'adapter tout ce qu'on pouvait. Après, on aurait voulu qu'il poursuive en classe Segpa (Section d'enseignement général et professionnel adapté) mais cela n'a pas été possible.On nous proposait des établissements spécialisés mais ce n'était pas notre souhait qu'il soit enfermé, plutôt qu'il s'épanouisse en milieu ordinaire". Avec L'Avancée, "il a donc été 4h par semaine au collège puis en classe Ulis et, en parallèle, il faisait des stages dans le lycée agricole de Miramas en étant accompagné. Puis on a eu la chance que s'ouvrent les portes du service espaces verts de la Ville d'Istres pour plusieurs stages, pendant trois ans, entre autres à la serre. C'était super, il y avait un bel accueil, une ouverture d'esprit, une volonté d'intégrer. Il a aussi travaillé sur les préparations de commandes publiques. Ensuite, la Ville a permis qu'il ait des contrats de 3 mois successifs pendant 4 ans. On a commencé à diminuer l'accompagnement petit à petit". Après 7 ans dans ce même service, "Alexandre vient d'avoir l'énorme plaisir d'obtenir la stagiairisation, c'est-à-dire l'année qui précède la titularisation".
Premier bilan

La manifestation "Échangeons sur nos différences", mêlant rencontres et animations ouvertes à tous, se poursuit jusqu'à samedi. Nous y reviendrons demain avec la Chrysalide.

Le "Groupe handicap", regroupant les associations et partenaires institutionnels d'Istres, fera le bilan de cette première édition le lundi 7 novembre à 18h30 à la Maison du citoyen.

Patrick Merle

Partager cet article
Repost0
Published by L'AVANCEE - dans Presse